Passer à la caisse

Les macronistes, Jupiter en tête, font leur tronche condescendante de premier de cordée et donnent dans la pédagogie patiente mais excédée qu’on réserve au cancre bas de plafond : « Ô peuple simplet à jaune gilet, vous rejetez les impôts, mais ne comprenez-vous pas, dans votre abrutissement populaire, votre sidération profonde, que si vous voulez des… Poursuivre la lecture de Passer à la caisse

Les zexperts

Les zexperts sont formels : le populo, basique de la comprenette, asséché du compte en banque, a du mal à admettre que la dette, la vilaine dette publique (lire aussi Dette, 5000 ans d’histoire et D’où vient la dette ?), velue, pleine de pattes, dilatée, faut la payer. Fissa, fissa ! Qu’il se serre la… Poursuivre la lecture de Les zexperts

La Résistance

La Résistance, celle de la Deuxième Guerre, ça fait vieillot, d’un autre temps. Pourtant, il faut jeter un œil dans ce rétro. Savoir d’où on vient, pour choisir où on va. La Résistance fut la réponse de Français très minoritaires et de pas mal d’étrangers (indésirables mais bienvenus quand il s’agit de mourir pour la… Poursuivre la lecture de La Résistance

Le monopole de la distribution des médicaments

Et si au lieu de privatiser à tour de bras, on rendait à l’État, c’est à dire à nous tous, ce qui ne devrait jamais devenir un marché ? Si on arrêtait d’engraisser les lobbys pharmaceutiques ? On nous rebat les oreilles avec le trou de la Sécu. Trop de vieux, trop de malades pèsent sur les… Poursuivre la lecture de Le monopole de la distribution des médicaments

Un vieux truc démodé qui s’appelle l’hospitalité

Février 1939. Deux adolescents franchissent séparément les Pyrénées après des jours de marche sous les bombardements. Elle, parmi les civils, lui, avec l’Armée vaincue. Ils ont faim, ils ont froid, ils ont peur, et pas idée de ce qui les attend. Ils auraient plus peur encore s’ils savaient. Au moment où ils passent la frontière,… Poursuivre la lecture de Un vieux truc démodé qui s’appelle l’hospitalité