La religion néolibérale entre à l’école

Les syndicats des profs de sciences éco et sociales ont eu la joie de découvrir que leur cher ministère soutenait un projet de journal d’infos économiques à destination des lycéens quelque peu douteux. La lecture dudit journal, concocté par l’institut de l’entreprise (un think tank créé par le patron de BNP-Paribas, Michel Pébereau) et par « Les Échos » laisse songeur.

Ainsi à la une on peut lire en titre : Les Français largement favorables à un assouplissement du marché du travail. En page 3, un article explique pourquoi il va bien falloir finir par toucher au Smic avant de conclure par une colonne ouverte au secrétaire général du groupe Carrefour ! Le syndicat s’est fendu d’un communiqué outré le 1er septembre, dénonçant une attaque frontale contre le pluralisme à l’école. À quand un journal labellisé par le ministère citant nos chers Économistes atterrés ? Pas demain la veille.

Article de Blandine Flipo dans Siné mensuel de novembre 2015.

Informations complémentaires sur le web :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.