La FNSEA et monsieur Beulin : abus de position dominante et conflit d’intérêts ?

Le patron des agro-entrepreneurs cumule près d’une douzaine de mandats, dont celui de président de Sofiprotéol, groupe agro-industriel qui domine le secteur des huiles et protéines végétales… réalisant en 2011 6,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Ce géant de l’agro-business finance, entre autres, la recherche pour les OGM, vend de la chimie verte et joue le lobbying dans les alcôves du pouvoir.

Quand Xavier Beulin défend bec et ongles (manucurés) les agrocarburants, ce n’est pas par hasard : Sofiprotéol est leader européen de ces nécrocultures et a réussi à obtenir pour cette filière des exonérations fiscales qui,selon la cour des comptes, ont rapporté 1,8 milliard d’euros entre 2005 et 2010. Vous avez dit mélange des genres ? (…)

Xavier Beulin se targue d’avoir rencontré plusieurs fois not’bon Hollande en exhortant le candidat à créer un ministère où « agriculture et secteur agroalimentaire seraient intimement liés ». Quelques semaines plus tard, l’intitulé du nouveau ministère « de l’agriculture et de l’agroalimentaire » démontre à quel point Beulin a bénéficié d’une oreille attentive.

Extrait du journal CQFD de février 2013.

Si vous avez des interrogations sur le contenu de vos assiettes, vous savez à qui vous adresser…

Une réflexion sur « La FNSEA et monsieur Beulin : abus de position dominante et conflit d’intérêts ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.