EuropaCity

[…] Bienvenue à EuropaCity, méga-complexe commercial chiffré à plus de trois milliards d’euros et dont l’ouverture des portes est prévue en 2024. Des millions de mètres cubes de béton, de ferraille, de verre et de goudron qui vont stériliser à jamais quelque 80 hectares des terres agricoles du Triangle de Gonesse (Val d’Oise).
Aux manettes de cet Hiroshima consumériste et de cette énième galéjade écolo-responsable: la mafia épicière Auchan épaulée par l’empire immobilier Wanda dont le taulier, Wang Jianlin, est le milliardaire le plus blindé de Chine.

« Plus que de simples lieux où l’on achète, ils [les centres commerciaux] veulent être des destinations de loisir ». La phrase est tirée de Centres commerciaux : la grande illusion, un docu diffusé en 2015 commis par Adrien Pinon et Élisabeth Bonnet. On y apprend que l’Hexagone détient le record européen de surfaces allouées aux temples de la consommation : 16 millions de mètres carrés pour balader le chariot à marchandises.
[…]
Les conséquences de ce business mégalo sont connues : des terres paysannes sacrifiées, des centres-villes vidés par les « aspirateurs à clients » périphériques, des paysages défigurés, des nouveaux viviers de bullshit jobs et l’horizon consumériste brandi comme lien social indépassable. Une fuite en avant dont l’imbécillité se confirme à travers un nouveau paramètre : une baisse de fréquentation lente et continue. Tandis qu’une concurrence toujours plus féroce pousse à des projets toujours plus ambitieux, le client se raréfie.

Aux USA, c’est plus de 400 malls qui ont fermé leurs portes ces dernières années. Les images de ces carcasses à l’abandon ont quelque chose de post-apocalyptique : parkings fissurés par les herbes, linéaires vides, immenses allées dépeuplées, plafonds éventrés. Le site deadmalls.com recense, État par État, l’ensemble de ces monuments tombés en faillite.
[…]
On se souvient des premiers mots de Dobbleyou Bush au lendemain du 9/11 : « Go shopping more ! ». Une épitaphe civilisationnelle ?

Extraits d’un article de Sébastien Navarro dans le mensuel CQFD de mars 2017.

Une réflexion sur « EuropaCity »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.