2 réflexions au sujet de « Christophe Barbier, le vrai journalisme »

  1. Il faut continuer de résister, à tous ces pseudos journalistes qui ne sont les defenseurs que de l ordre etabli !
    Les mêmes qui hier défendaient
    la diminution du budget de l’État,
    applaudissaient les infirmières aux fenêtres et aujourd’hui n’ont
    qu’à la bouche le remboursement de la dette !!!!

    1. Concernant la dette, ils ont temporairement changé de discours puisque hier la dette était une chose abominable. Et actuellement, la dette publique est gonflée pour sauver le système. On mutualise toujours les pertes, pour plus tard privatiser les bénéfices !
      Et si ils parviennent à sauver le système, alors la dette publique redeviendra une chose abominable et il sera alors envisagé de privatiser l’hôpital publique et l’école…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.